Le Lasco Project au Palais de Tokyo

Le Lasco Project au Palais de Tokyo

L’art urbain au Palais de Tokyo.

Bonjour à vous, Chers lecteurs,

Au fil des années, je découvre encore et encore la belle ville de Paris. Découvrir de nouveaux lieux me permet de renouveler mon art et c’est avec beaucoup de patience et de persévérance que j’ai sues apprendre à diversifier mes sources d’inspirations.

Je repense aujourd’hui, avec une certaine émotion, à ma première visite au Palais de Tokyo. Cette journée restera gravée à jamais dans ma mémoire puisqu’elle me guida vers le chemin de l’architecture. En ce mercredi ensoleillé, je décide de retourner dans ce lieu culte de la vie parisienne, qui recèle bien des secrets. En effet, vous avez très certainement déjà parcouru les allées et les couloirs du Palais, mais qu’en est-il de ces souterrains ?

A la découverte de nouveaux univers

C’est tout l’intérêt de mon expédition du jour : partir à la découverte de nouveaux univers, celui d’artistes urbains ! Avec enthousiasme, je découvre au fur et à mesure de ma visite les recoins cachés de ce Palais au travers des œuvres de la bâtisse.

Comment ne pas être touché par cet art urbain, qui à la fois s’inspire et rompt avec un art plus conventionnel. Autant de paradoxe qui me permette aujourd’hui de mieux comprendre le monde qui m’entoure. Une ingéniosité qui m’inspire et qui m'aide à répondre aux demandes toujours plus exigences d’une clientèle avide de nouveauté et surtout d’exclusivité.

Pour finir cette belle journée, je décide de prendre un thé dans l’un des établissements Inwood Hotels afin de poursuivre avec vous ma réflexion. Mes chers lecteurs, je vous laisse méditer sur cette réflexion : Le paradoxe n’est-il pas, en fin de compte, une vérité, vérité à laquelle chacun de nous s’inspire afin de pouvoir s’élever.

A très vite !