Les Journées Européennes du Patrimoine 2016

Les Journées Européennes du Patrimoine 2016

Souvenirs d'enfance

Bonjour à tous, chers lecteurs,

C’est en 1984 qu’a été organisée, pour la première fois, la Journée Européenne du Patrimoine. J’avais 3 ans, je n’en ai donc aucun souvenir et pourtant mon père m’a souvent raconté cette journée où il m’emmenait visiter l’ambassade des Etats-Unis. Il me décrivait mon air émerveillé, cette envie que j’avais d’explorer les moindres recoins de la bâtisse, ce sourire qui restait sur mon visage… Et ce jour-là marqua début d’une tradition : la visite d’un monument différent chaque année.

Patrimoine et citoyenneté 

Cette année, les Journées Européennes du Patrimoine auront lieu le 17 et 18 septembre 2016, et, comme chaque année, c’est avec mon père que je m’y rendrais. Le thème « Patrimoine et citoyenneté » animera ces journées, un sujet intéressant puisque le patrimoine est, en réalité, l’héritage d’une communauté. Cet héritage commun est la base de nos idées, de nos valeurs mais surtout de notre citoyenneté.

Ainsi, je feuillette le programme de cette année, afin d’y trouver une visite qui plaira à mon père. Le couvent des sœurs auxiliatrices, le parc du Château de Bourron, la collection Sainte-Anne… Tant de choix s’offre à moi ! Je cherche, j’hésite, je me renseigne… Finalement, c’est le Palais de Béhague que j’envisage de découvrir. Il s’agit d’un ancien hôtel particulier qui est devenu le siècle dernier, l’Ambassade de Roumanie. J’ai hâte d’y découvrir l’architecture, les décorations et l’histoire qui se cache derrière ce lieu.

Pour finir cette journée, c’est dans l’un des hôtels Inwood que j’irai avec mon père, afin d’y apprécier un cocktail tout en nous racontant les anecdotes que nous aurons apprises. Je repense aux visites des années précédentes lorsqu’un vieux proverbe espagnol me vient à l’esprit : « Il n’est d’amour que celui d’un père ».

A très vite !